Retour sur la défenestration de Prague

defenestration de prague

Sous ce terme un peu barbare se cache un fait historique absolument incroyable. Sur fond de querelle religieuse et de promesses non tenues, a effectivement eu lieu l’épisode de la défenestration de Prague. Nous étions alors au début du 17e siècle. L’occasion pour nous de revenir sur cet épisode méconnu, mais assez insolite.

Quand a eu lieu la défenestration de Prague ?

Cet épisode de la défenestration de Prague a eu lieu le 23 mai 1618. Nous sommes dans le premier quart du 17e siècle lorsque des nobles bohémiens et représentants allemands en viennent à devoir se jeter par les fenêtres afin d’être tranquilles.

Qu’est-ce que la défenestration de Prague ?

Concrètement, plusieurs dizaines de nobles protestants quittent leur Bohême pour rendre visite aux représentants de l’empereur allemand Matthias 1er de Habsbourg, également roi de Bohême. Menés par le comte de Thurn, ces derniers souhaitent évoquer avec eux un point sur lequel tous s’étaient pourtant mis d’accord : la pratique de leur religion.

Les nobles bohémiens accusent le souverain et ses sujets, d’avoir délibérément fermé deux temples protestants, à Braunau et Klostergrab, empêchant ainsi les fidèles locaux de pouvoir pratiquer leur religion. Une hérésie pour ces derniers, alors que Rodolphe II de Habsbourg, le précédent empereur leur avait offert le droit de pratiquer.

Comment en sommes-nous arrivés à la défenestration de Prague ?

Cette requête n’était pas la seule et c’est peut-être bien là le problème. En effet, les nobles bohémiens assument regretter le fait que Matthias 1er, alors au pouvoir, ait décidé de léguer le pouvoir à son cousin Ferdinand, archiduc de Styrie.

Le premier n’ayant pas de descendant, c’est bien ce fervent catholique qui était alors promis au pouvoir. Peu scrupuleux, celui-ci n’a que faire des précédents traités. La rencontre ayant eu lieu au Château de Prague va alors virer au drame…

Enfin, presque. En effet, les nobles bohémiens, visiblement très agacés par la situation s’en prennent à tout le monde et font passer gouverneurs et greffier… Par la fenêtre ! Rassurez-vous, ces derniers sont tombés sur du fumier.

Quelles sont les répercussions de la défenestration de Prague ?

Sur le moment : rien, si ce n’est la peur de se retrouver jeté par une fenêtre. En dézoomant, on sait toutefois que cet épisode a précipité la chute de l’Europe centrale dans la guerre de Trente Ans dont les répercussions seront assez importantes sur l’Allemagne. Une guerre qui durera de 1618 à 1848.

À noter qu’une autre défenestration de Prague a eu lieu, le 10 mars 1948. À l’époque, le ministre Masaryk, seul ministre du gouvernement tchécoslovaque d’alors à n’être ni socialiste ni communiste est retrouvé mort, sous les fenêtres de son ministère. Si la police a d’abord cru à un suicide, il faudra attendre 2004 et la réouverture de l’enquête pour apprendre qu’il s’agissait plutôt d’un meurtre qu’autre chose.